Menu Fermer

Laurence Francqueville

Respecter ses rêves d’enfant

Si vous êtes ici, sur cette page, c’est certainement parce que votre vie ne vous satisfait pas. Vous vous sentez frustré.e, à côté de votre route. Anxieux.se, stressé.e, guidé.e par vos peurs. Vous avez besoin d’aide pour trouver, en pleine conscience, le chemin de vos rêves, de votre Être libre.

Si les mécanismes automatiques inconscients vous mènent à la baguette. Et s’ils vous éloignent de votre bonheur, sachez simplement ceci : ce que vous avez créé, vous pouvez le transformer. J’ai connu ça, tout comme vous.

pleine conscience laurence francqueville rêves d'enfant

Liberté chérie !

Ma sœur avait quatre ans quand je suis née. On devait m’appeler Laurent : je suis Laurence. On m’élève comme un garçon jusqu’à mes douze ans, libre. Mon corps se transforme, je me sens devenir fille. On me contraint, je n’ai plus accès à ma liberté. J’entre dans l’adolescence avec confusion et rébellion, contre les limites des cadres m’emprisonnant. Je fais le vœu d’aider les enfants.

Plus tard, je cherche à calmer cette lutte. J’apprends à être Femme, en conservant la force et la liberté de mon enfance. Mes héros passent de Mère Teresa avec laquelle je prie à huit ans pour sauver le monde de ses souffrances. À Louise Michel, Vidocq, Chéri Bibi et Rouletabille. Je rêve d’être journaliste ou aventurière.

pleine conscience laurence francqueville femmes

Une mission de vie : l’autre

Je démarre ma vie professionnelle dans la publicité et je pars à Paris. Je réalise que le marketing est une manipulation trop puissante ! Finalement, je démissionne. Puis je pars en voyage avec un journaliste. Naïve, je subis ma seconde attaque #metoo. Je jure que l’on ne m’y prendra plus ! Pourtant, il y aura un troisième cas, privé cette fois : mon amoureux tente de m’étrangler ! Je fais le vœu de soutenir les Femmes. Ensuite, je tombe en dépression. Je découvre les raves et plonge dans ma recherche inconsciente de transformation. Jusqu’au petit matin de ma nouvelle vie.

Le 27 mai 1995, je comprends le sens du concept du libre arbitre ! Sur la moto d’un ami, à 240 km/h sur le périph’ parisien, je me jette sur le trottoir pour éviter la décapitation. Je vois la mort de près et la refuse. Plus de peau sur ma jambe, mon bras et mon visage sont brûlés. Après quinze jours de souffrances à l’hôpital, je reviens chez moi pour trois mois de convalescence. Chaque jour, le kiné me réapprend à marcher. Je suis vivante ! Et je me dis : rappelle-toi de tes vœux –

Je suis l'arbre de la liberté

Cet arbre puise ses forces dans les racines jusqu’aux confins de la terre. Il reçoit l’énergie du ciel par ses branches et offre la puissance quand on le regarde. En parallèle, il invite au repos sous son ombre fraîche. Il partage son énergie propice à la respiration. Enfin, il touche en plein cœur avec sa générosité, à être tout simplement. À tout offrir.

logo laurence francqueville website

La pleine conscience : étude et mise en pratique

Après ma rééducation, je cherche à me remuscler en douceur. Je découvre alors le Taï chi, cela me fait penser à mon livre de chevet, le Yi King. En cherchant un ouvrage rassemblant les deux, le destin me fait un clin d’œil. Je tombe sur Folle Sagesse de Chögyam Trungpa Rinpoché. C’est ainsi que je découvre la méditation.

De 1996 à 2017, je suis le cursus de cette école de méditation. J’y apprends à observer mon mental, à suivre mon souffle, à comprendre la paix naturelle de mon esprit et à m’y détendre. La pleine conscience envahit mon quotidien, un certain équilibre nait enfin. Je deviens instructrice, enseignante, j’aime transmettre. Et pourtant, encore une fois, les contraintes du groupe, éloignées paradoxalement de l’enseignement pur, me poussent à reprendre mon envol, seule. Libre.

Enfin, tout est lié : transmettre pour vous libérer !

Pendant cette période, j’essaie de devenir maman. Je découvre alors The Journey de Brandon Bays. Sa méthode me sort de mes fausses couches à répétition. Et ce, grâce au nettoyage des croyances du Dr Bruce Lipton. Je prends alors le temps. Je m’offre le luxe de vivre les premières années de mon fils au ralenti, en pleine conscience, dans l’amour.

Depuis 2015, je suis coach pleine conscience. Je suis à votre écoute. Le plus grand cadeau qui m’a été offert pendant toutes ces années, c’est la gratitude, la douceur envers soi. J’ai appris à dire non au juge autocritique, à apprivoiser le mental pour vivre en liberté, en pleine conscience. En étant maîtresse de mes actes et en lâchant mes pensées.

C’est cela que je désire partager avec VOUS.

pleine conscience laurence francqueville transmettre

Laurence Francqueville

Respecter ses rêves d’enfant

pleine conscience laurence francqueville rêves d'enfant

Si vous êtes ici, sur cette page, c’est certainement parce que votre vie ne vous satisfait pas. Vous vous sentez frustré.e, à côté de votre route. Anxieux.se, stressé.e, guidé.e par vos peurs. Vous avez besoin d’aide pour trouver, en pleine conscience, le chemin de vos rêves, de votre Être libre.

Si les mécanismes automatiques inconscients vous mènent à la baguette. Et s’ils vous éloignent de votre bonheur, sachez simplement ceci : ce que vous avez créé, vous pouvez le transformer. J’ai connu ça, tout comme vous.

Liberté chérie !

Ma sœur avait quatre ans quand je suis née. On devait m’appeler Laurent : je suis Laurence. On m’élève comme un garçon jusqu’à mes douze ans, libre. Mon corps se transforme, je me sens devenir fille. On me contraint, je n’ai plus accès à ma liberté. J’entre dans l’adolescence avec confusion et rébellion, contre les limites des cadres m’emprisonnant. Je fais le vœu d’aider les enfants.

Plus tard, je cherche à calmer cette lutte. J’apprends à être Femme, en conservant la force et la liberté de mon enfance. Mes héros passent de Mère Teresa avec laquelle je prie à huit ans pour sauver le monde de ses souffrances. À Louise Michel, Vidocq, Chéri Bibi et Rouletabille. Je rêve d’être journaliste ou aventurière.

Une mission de vie : l’autre

pleine conscience laurence francqueville femmes

Je démarre ma vie professionnelle dans la publicité et je pars à Paris. Je réalise que le marketing est une manipulation trop puissante ! Finalement, je démissionne. Puis je pars en voyage avec un journaliste. Naïve, je subis ma seconde attaque #metoo. Je jure que l’on ne m’y prendra plus ! Pourtant, il y aura un troisième cas, privé cette fois : mon amoureux tente de m’étrangler ! Je fais le vœu de soutenir les Femmes. Ensuite, je tombe en dépression. Je découvre les raves et plonge dans ma recherche inconsciente de transformation. Jusqu’au petit matin de ma nouvelle vie.

Le 27 mai 1995, je comprends le sens du concept du libre arbitre ! Sur la moto d’un ami, à 240 km/h sur le périph’ parisien, je me jette sur le trottoir pour éviter la décapitation. Je vois la mort de près et la refuse. Plus de peau sur ma jambe, mon bras et mon visage sont brûlés. Après quinze jours de souffrances à l’hôpital, je reviens chez moi pour trois mois de convalescence. Chaque jour, le kiné me réapprend à marcher. Je suis vivante ! Et je me dis : rappelle toi de tes vœux !

Je suis l'arbre de la liberté

logo laurence francqueville website

Cet arbre puise ses forces dans les racines jusqu’aux confins de la terre. Il reçoit l’énergie du ciel par ses branches et offre la puissance quand on le regarde. En parallèle, il invite au repos sous son ombre fraîche. Il partage son énergie propice à la respiration. Enfin, il touche en plein coeur avec sa générosité, à être tout simplement. À tout offrir.

La pleine conscience : étude et mise en pratique

Après ma rééducation, je cherche à me remuscler en douceur. Je découvre alors le Taï chi, cela me fait penser à mon livre de chevet, le Yi King. En cherchant un ouvrage rassemblant les deux, le destin me fait un clin d’œil. Je tombe sur Folle Sagesse de Chögyam Trungpa Rinpoché. C’est ainsi que je découvre la méditation.

De 1996 à 2017, je suis le cursus de cette école de méditation. J’y apprend à observer mon mental, à suivre mon souffle, à comprendre la paix naturelle de mon esprit et à m’y détendre. La pleine conscience envahit mon quotidien, un certain équilibre nait enfin. Je deviens instructrice, enseignante, j’aime transmettre. Et pourtant, encore une fois, les contraintes du groupe, éloignées paradoxalement de l’enseignement pur, me poussent à reprendre mon envol, seule. Libre.

Enfin, tout est lié : transmettre pour vous libérer !

pleine conscience laurence francqueville transmettre

Pendant cette période, j’essaie de devenir maman. Je découvre alors The Journey de Brandon Bays. Sa méthode me sort de mes fausses couches à répétition. Et ce, grâce au nettoyage des croyances du Dr Bruce Lipton. Je prends alors le temps. Je m’offre le luxe de vivre les premières années de mon fils au ralenti, en pleine conscience, dans l’amour.

Depuis 2015, je suis Coach pleine conscience. Je suis à votre écoute. Le plus grand cadeau qui m’a été offert pendant toutes ces années, c’est la gratitude, la douceur envers soi. J’ai appris à dire non au juge autocritique, à apprivoiser le mental pour vivre en liberté, en pleine conscience. En étant maîtresse de mes actes et en lâchant mes pensées.

C’est cela que je désire partager avec VOUS.

Enfin, tout est lié : transmettre pour vous libérer !

pleine conscience laurence francqueville transmettre

Pendant cette période, j’essaie de devenir maman. Je découvre alors The Journey de Brandon Bays. Sa méthode me sort de mes fausses couches à répétition. Et ce, grâce au nettoyage des croyances du Dr Bruce Lipton. Je prends alors le temps. Je m’offre le luxe de vivre les premières années de mon fils au ralenti, en pleine conscience, dans l’amour.

Depuis 2015, je suis Coach pleine conscience. Je suis à votre écoute. Le plus grand cadeau qui m’a été offert pendant toutes ces années, c’est la gratitude, la douceur envers soi. J’ai appris à dire non au juge autocritique, à apprivoiser le mental pour vivre en liberté, en pleine conscience. En étant maîtresse de mes actes et en lâchant mes pensées.

C’est cela que je désire partager avec VOUS.